100 jours de solitude… à 500 milles du but !

Reporters du large · février 15, 2017 · Vendée Globe · 10 commentaires

100 jours… Ce mercredi 15 février marque le cap des 100 jours de course sur ce Vendée Globe. 100 jours de solitude, de dépassement de soi et d’accomplissement pour Fabrice Amedeo, bizuth de ce Vendée Globe. Un cap symbolique à l’échelle du calendrier qui en appelle un autre, celui de la barre des 500 milles sous laquelle le skipper de Newrest-Matmut passe également aujourd’hui. Une distance au but qui se réduit et commence à sentir bon le retour à terre.

 

C’est la première idée que Fabrice Amedeo veut évoquer ce matin : « Je vais passer sous la barre des 500 milles avant l’arrivée. C’est juste incroyable ! Je serai au Nord du DST Finisterre et de retour dans le Golfe de Gascogne avant la fin de la journée ». Un symbole fort, au centième jour de mer, que le skipper de Newrest-Matmut veut souligner, avant de poursuivre : « Hier tout s’est passé comme prévu. La bascule de 120° s’est faite dans la douleur avec une phase de molle un peu longue. Je suis actuellement en route quasi directe vers le cap Finisterre. Il fait gris, la mer est plate, ce sont des conditions qui me remettent dans l’ambiance hivernale. J’étais encore en tee-shirt hier pour les manœuvres… Cette mer plate c’est vraiment sympa, ça permet de ne pas trop « psychoter » sur l’état du bateau ! ».

 

Les prévisions s’affinent pour la conclusion de ce magnifique tour du monde et c’est samedi que Fabrice Amedeo est attendu aux Sables d’Olonne. Toute la question des prochains jours sera de savoir s’il embouque le célèbre chenal avec la marée du matin… ou du soir ?

10 Comments:
  1. Ça commence à sentir très très bon. Les Sables vous attendent!!! Rentrer un weekend… il va y avoir foule sur le chenal et le ponton. Votre famille et vos proches doivent aussi avoir très hâte de vous retrouver. Vous allez vivre un moment incroyable et il va y avoir une super ambiance (avec de la bonne musique bien sûr) . En attendant, il faut les faire ces 500 milles et sans problème alors motivation (on en doute pas si proche du but) et courage, malgré la fatigue qui se fait de plus en plus sentir, l’adrénaline va bientôt prendre le dessus…. Et puis que du bonheur à venir.

    Virginie DVD · février 15, 2017
  2. Tu y es presque !Tiens bon matelot 😉!
    L arrivée va être grandiose😅Dommage que les Sables soient aussi loin de chez moi 😕Je serai de tout coeur avec les tiens 😙

    Devigne · février 15, 2017
  3. Habitant ds le Sud(AVIGNON)nous ne pourrons être à l’arrivée mais nous y serons avec le cœur ❤️.Bravo pour votre parcours.Salut l’artiste.

    Arbousset christiane · février 15, 2017
  4. a samedi fabrice !!!! ouf!!

    provost eric · février 15, 2017
  5. J ai ete de tout coeur avec toi pendant tout ce periple et bien sur je me rejouis de cette finale ds qques jours…
    Olivier surement scotche!!
    Je t embrasse, Fab!
    Catherine B

    Bogaert · février 15, 2017
  6. Mon cher héros de neveu,
    Françoise, Antonin, Constance et moi sommes arrivés aux Sables. Nous t’attendons de pied ferme sur la terre ferme.
    Nicole et sa copine Béa sont arrivées. Nous les avons rencontrées sur le port.
    Demain, tes parents débarquent avec les filles.
    Nous récupérons Louise demain.
    Finalement, il ne manque plus que toi.
    Alors ne batifole pas en route avec les requins (Charlotte nous a narré l’épisode de celui que tu trainais: tu pêches au vif, ou quoi ?)
    Nous t’attendons tous avec impatience.
    Bon courage.
    Michel.

    Tonton Michel · février 15, 2017
  7. Un Pot au Noir, des albatros, une Espérance et un Indien, des couchers de soleil sublimes, un point Némo, des Caps et des coupes, un Antiméridien, un magnifique Cap Horn, une playlist inoubliable, un cerf volant, une amitié, des mers turquoises et des alizés, des poissons volants, du dur et de la molle, des caprices d’Eole, un régime imposé, du bricolage et de la couture, des doutes et des droites et une victoire sur soi-même !
    Je suis venue sur ce VG par curiosité moi qui suis passionnée de montagne, de désert et non de mer ! J’ai appris énormément et finalement il y a des lignes de convergence entre tous ces espaces d’aventure, c’est la passion, le plaisir extrême et intime qui nous fait avancer sur le chemin de la vie. Ce que tu as réalisé est extraordinaire ! Je te souhaite les plus belles retrouvailles possibles avec les tiens ! Savoure chaque instant et sois heureux ! Merci pour tous ces partages et 1000 bravos pour cette aventure de déglingoooos !! Hhhhhh ! Hip hip hip…….Hourraa!

    Bérénice · février 15, 2017
  8. C,,était la première fois que je me passionne pour cette course vraiment merci pour vidéos musique malheureusement nous ne pourrons pas être à l,arrivée mais de tout coeur
    avec vous il y aura beaucoup de Segreens à vous attendre je suivrai reportage bravo à vous les vidéos et playliste nous manquerons bon vent à vous.

    patricia cauret · février 15, 2017
  9. Je regarderai la fin de cette splendide épopée des mers à la télé. Merci beaucoup Fabrice! Merci beaucoup aux reporters du large qui nous ont transmis toutes les émotions du magnifique skipper! Bravo à toute l’équipe!

    Karina Morel · février 16, 2017
  10. Allez Fabrice!!! Ton Everest s’achève et bientôt une montagne de chocolats et d’autres plaisirs de terriens vont s’offrir à toi !!! Profite bien de tes derniers miles !!! Le devoir m’appelle à st Martin donc belle arrivée à toi !!!
    Marie

    Marie · février 16, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>