Le chantier du monocoque Newrest – Art & Fenêtres se poursuit à Lorient,  dans le hangar du Team Banque Populaire qui l’héberge depuis décembre et son retour de Guadeloupe. Ces dernières semaines, l’équipe technique s’est chargée de l’entretien annuel « classique », en démontant tout ce qui peut l’être à bord : winchs, safrans, vérin de quille, mise à nu du mât… Graissage, vérification chez le fabriquant, tout a été passé au crible. Un schéma habituel que sont venus renforcer deux autres sujets de taille pour Fabrice Amedeo et le team…   En décembre dernier, Newrest – Art & Fenêtres avait fait son retour dans les eaux bretonnes pour une mise au sec méritée. L’oiseau blessé après la casse du bout dehors pendant la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, avait en effet besoin d’une bonne cure de remise en forme hivernale. « En plus de l’entretien courant annuel, il a fallu réparer et repeindre la coque qui avait souffert pendant la Route du Rhum, explique le skipper. D’autre part, nous n’avons pas refait notre bout-dehors à l’identique. Nous avons profité de cet incident pour nous rapprocher de la conception des bout-dehors des nouveaux IMOCA, ce qui va nous permettre d’installer simultanément deux voiles d’avant et ainsi gagner en efficacité lors des manoeuvres en solitaire ».  Après […]
Read More
C’est la saison de l’officialisation des candidatures, une règle à laquelle Fabrice Amedeo peut se plier, lui qui vient de franchir un premier cap sur sa route vers le prochain Vendée Globe. En ayant validé cette première phase administrative, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres devient « candidat officiel » à l’édition 2020-21 et va désormais pouvoir passer à la deuxième, celle de l’inscription.  Bien que symbolique, ce statut vient confirmer la participation de Fabrice au prochain tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. Une assurance que le marin décroche pour deux raisons, la première étant qu’il fait partie de ceux qui ont terminé le dernier Vendée Globe. La seconde reposant sur une qualification décrochée en allant au bout de la dernière Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Une garantie qui va permettre à l’ensemble de l’équipe d’avancer sereinement et forcément une bonne nouvelle quand on sait que les 30 places réservées par l’organisateur aux Sables d’Olonne devraient s’arracher… faisant des déçus.   « Je suis bien évidement très satisfait, confie Fabrice. Nous avons un peu fait les choses à l’envers en nous qualifiant avant de valider le passage administratif obligatoire, mais en finissant à la fois le Rhum et le Vendée Globe […]
Read More
Le chantier de Newrest – Art & Fenêtres a pris des allures de véritable ruche ces dernières semaines dans la perspective de la nouvelle saison qui se profile. Au programme, pas de grande révolution à bord du bateau de Fabrice Amedeo mais la réparation du bout dehors endommagé lors de la dernière Route du Rhum – Destination Guadeloupe et l’application des enseignements tirés d’une première année de navigation. Fin mars, l’équipe remettra le monocoque à l’eau et s’engagera sur un programme sportif riche, exigeant et attendu…   Dévoilé cette semaine par la Classe IMOCA, le calendrier 2019 affiche une fois encore une belle diversité, permettant de varier les plaisirs entre solitaire, double et équipage. Ainsi, après un mois d’avril consacré aux entraînements, c’est avec la Bermudes 1000 Race, une course de 2000 milles entre Douarnenez et un port breton via une grande boucle atlantique que Fabrice lancera les festivités : « Cette course s’annonce comme une belle première confrontation en solitaire, avec un plateau d’une quinzaine de bateaux. Ce sera parfait pour se remettre en selle ! ». Après une reprise en solo, l’ArMen Race Uship permettra de passer en mode équipage le week-end de l’Ascension au départ de La Trinité-sur-Mer via le phare […]
Read More
Période de chantier pour son monocoque oblige, c’est à terre que Fabrice Amedeo entame ce début d’année 2019. Entre Paris et Lorient, il prépare sa saison sur le plancher des vaches. Mais cette semaine, le marin de Newrest – Art & Fenêtres va prendre un peu de hauteur et mettre le cap sur les cimes enneigées et la station de Saint-Gervais pour participer au Trophée Mer et Montagne.   Invité pour la première fois à ce rassemblement organisé par Eric Loizeau, Fabrice va, quatre jours durant, enchaîner les épreuves les plus variées et les rencontres avec des sportifs d’horizons différents. Ce lundi, les équipes seront tirées au sort, associant un marin, un montagnard et un enfant de la station. Un format ludique qui ne mettra pas la compétition de côté : randonnée ski alpinisme, skicross, biathlon, géant, slalom, sprint… Il va y avoir du sport à Saint-Gervais cette semaine ! Une perspective qui réjouit Fabrice : « C’est la première fois que je suis invité à cet évènement et je suis vraiment très content d’y participer. Le programme du Trophée Mer et Montagne est extrêmement complet. Au delà du plaisir de retrouver certains marins que je connais bien et de rencontrer de grands montagnards, […]
Read More
Un tsunami émotionnel ! Ceux qui sont arrivés, et quel qu’en soit le prix, n’en disent rien d’autre. Le Rhum ça brule quand on l’avale, mais il n’en reste que l’ivresse.  En franchissant la ligne d’arrivée de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en 12èmeposition ce dimanche matin à 10h09mn42s (HF) à bord de l’IMOCA Newrest – Art & Fenêtres, privé de son bout-dehors et donc de ses voiles de portant, au terme d’un tour de l’île à la hauteur de sa course difficile, Fabrice Amedeo, exténué, a bouclé une transat en solitaire face à lui-même qui restera tatouée dans sa mémoire. Ce qu’il en retiendra forgera pour toujours l’homme et le marin.   Un rhum bien tassé « J’ai fait un super départ, je me rappelle être avec SMA juste derrière moi et Hugo Boss sous mon vent. J’étais heureux de partir, je n’avais pas de pression particulière, pas d’appréhension, j’étais vraiment heureux de participer à cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Une première nuit super, avec un bon rythme, j’étais avec les bons : sortie de Manche expresse, le bateau qui foile, qui va vite, et moi qui était vraiment bien en phase avec la machine. Le […]
Read More
« C’est mon troisième lever de soleil sur la Guadeloupe. Le premier c’était en novembre 2010 à l’issue de 3 semaines de traversée éprouvante en Class40, le lever de soleil avait sonné comme une magnifique récompense et avait éveillé en moi de profondes émotions qui m’ont donné envie de poursuivre la course océanique, donc c’était un très très bon moment.   Le deuxième date de novembre 2014 : je suis à Basse-Terre avec un spi emmêlé dans l’étai, j’ai fait une course magnifique et je m’apprête à perdre 3 places dans la dernière ligne droite du fait de la fatigue et donc de laisser ma 6èmeplace pour finalement terminer neuvième, donc ce deuxième lever de soleil est un petit peu plus mitigé, même si au final cette Route du Rhum restera un magnifique souvenir dans ma vie de marin.   Le troisième lever de soleil sur la Guadeloupe, il est pour tout à l’heure et il résonne un peu comme une délivrance parce que cette traversée de l’Atlantique a quand même été laborieuse depuis la deuxième fois où mon bout-dehors a cédé, au sud de Madère. Ça a quand même été assez longuet cette histoire, j’ai pas mal subi, je n’ai […]
Read More
« Vendredi matin, 9h50 heure française. Il fait nuit noire pour moi, et il y a une magnifique lune qui fait que l’on y voit quasiment comme en plein jour. Je suis à 253 milles de la Guadeloupe, l’alizé souffle entre 15 et 22 nœuds, et ça avance bien. Evidemment le moral est bon à bord de Newrest – Art & Fenêtres. »   « J’ai eu des lignes de grains assez compliquées en début de nuit, où le bateau s’est arrêté à plusieurs reprises, et j’avais du mal à m’en dépêtrer, mais là j’ai un ciel plus propre avec un alizé plus régulier ça permet de marcher à une allure convenable »   Fabrice Amedeo vise toujours d’atteindre la pointe nord de l’île samedi en début de journée (heure locale), avec un franchissement de ligne en début de soirée, toujours pour la Guadeloupe, donc aux premières heures de dimanche en métropole.   « Il fait beau, il fait chaud, je commence à avoir quelques Sargasses, donc je fais un peu attention et il faut de temps en temps relever les safrans. Des petits signes qui disent que c’est bientôt la fin du voyage et qui font plaisir.
Read More