En coupant, la ligne d’arrivée mouillée à l’entrée du goulet de Brest, ce vendredi à 18h 3 minutes et 9 secondes, après 8 jours 1 heures 3 minutes et 9 secondes de course, Fabrice Amedeo s’est adjugé la septième place de la Bermudes 1000 Race. Un classement que le skipper de Newrest – Art & Fenêtres est allé chercher à force de détermination et d’envie, bataillant jusque dans les derniers mètres avec son concurrent direct Clément Giraud, après avoir repris trois places dans les dernières heures de mer. Malgré les soucis techniques rencontrés, la perte d’un J3 et les pannes aléatoires du pilote notamment, le marin n’a jamais rien lâché. Première épreuve de la saison, cette boucle de 2000 milles au départ de Douarnenez via le Fastnet et les Açores était également la première grosse navigation de l’année, du fait d’une mise à l’eau tardive. Cette épreuve aura donc pris la forme d’une validation grandeur nature pour toute l’équipe, se révélant extrêmement riche en enseignements. C’est avec une petite liste de détails à améliorer et surtout la satisfaction d’avoir retrouvé de belles sensations et le sentiment d’être vraiment en phase avec son foiler que Fabrice en termine ce soir. Un premier […]
Read More
C’est la dernière ligne droite pour Fabrice Amedeo dans cette Bermudes 1000 Race, et quelle dernière ligne droite ! Ainsi, malgré les soucis techniques rencontrés ces derniers jours, malgré la fatigue du marin qui n’a pas dormi depuis de très longues heures, il garde le rythme et la détermination qui font sa marque de fabrique. Et cet engagement paie, puisque le skipper de Newrest – Art & Fenêtres a réussi, à la faveur d’un meilleur positionnement par rapport au vent, à reprendre trois places au classement et devancer le groupe de concurrents plus au sud. Une excellente nouvelle qui, combinée aux bons moments de glisse qui s’enchaînent à l’approche de Brest, mettait Fabrice en joie de matin…   La voix des marins en mer dit beaucoup, et ce matin, celle de Fabrice Amedeo exprime sa satisfaction et le bonheur de voir cette première course de la saison se terminer de telle manière : « Je viens d’enchaîner des sessions à 28 nœuds avec le bateau qui tape sur l’eau comme une planche à voile. C’était incroyable ! Je suis vraiment content d’avoir réussi à repasser le groupe de trois mais je ne compte pas m’endormir sur mes lauriers d’ici à l’arrivée, loin de là. […]
Read More
Frustré de voir sa monture diminuée d’une bonne partie de son potentiel suite à la perte de son J3, Fabrice Amedeo s’est armé d’une bonne dose de courage hier, et dopé par son infaillible détermination, il a fini par monter dans le mât de son IMOCA. Un exercice dont on sait qu’il est loin d’être le préféré du skipper de Newrest – Art & Fenêtres sujet au vertige. Mais après une première tentative infructueuse, la seconde s’est révélée la bonne, permettant au marin de greffer un nouvel étai et, dans la foulée, de renvoyer une grande voile d’avant. Depuis, le duo a retrouvé ses ailes et déboule à pleine vitesse en arrière d’un front froid vers Brest, port d’arrivée de cette Bermudes 1000 Race que Fabrice devait rallier demain après-midi !   Contacté ce matin, le marin de Newrest – Art & Fenêtres décrivait brièvement, compte tenu du rythme imposé à bord par les conditions, le scénario du moment : « Depuis ma montée dans le mât hier, j’ai pu m’extraire de la zone de molle grâce au retour de mes grandes voiles d’avant, le gennaker d’abord, puis le code zéro. J’évolue actuellement en arrière d’un front froid qui génère un vent de […]
Read More
Désormais handicapé par la perte de son J3 et l’impossibilité de renvoyer une grande voile d’avant, Fabrice Amedeo n’en perd pas le moral pour autant et joue tous les coups à sa portée sur la remontée vers Brest. Hier soir, aux environs de 20 heures, il a laissé le WayPoint des Açores dans son sillage, s’engageant ainsi sur la dernière partie du parcours de la Bermudes 1000 Race. Décalé dans le Nord par rapport à ceux qui sont désormais ses concurrents directs, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres sait qu’il va lui falloir prendre son mal en patience tout au long de cette journée de mercredi, avant d’avoir, il l’espère, une petite carte à jouer à partir de demain. Mais quoi qu’il arrive, c’est porté par un état d’esprit positif et combatif qu’il entend terminer cette course !   Contacté en fin de matinée, Fabrice faisait le point sur la situation : « J’ai passé le WayPoint des Açores hier vers 20 heures, heure française, juste au moment où la molle arrivait. Il était donc important de se dégager assez rapidement. Sans code zéro, j’ai dû faire une route un peu plus nord que mes concurrents. J’ai enchaîné avec une bonne nuit […]
Read More
Nuit difficile à bord de Newrest  – Art & Fenêtres. Alors qu’il bataille toujours fermement avec la concurrence, Fabrice Amedeo a en effet du faire face à la rupture de l’amure du J3, cette grande voile d’avant, élément essentiel de la garde robe du bateau dans ces conditions et dont il est désormais privé. Une avarie qui n’en est pas restée là, puisque que dans la foulée, le J2, autre voile plate d’avant, a également manifesté la même faiblesse. Cet enchaînement de pépins techniques a forcément énormément sollicité le skipper qui a du ferrailler toute la nuit pour éviter le pire, l’étai de J3 étant un élément structurel pour la tenue du mât. Touché mais pas découragé, Fabrice ne baisse pas pour autant les bras et a décidé de poursuivre sa route sur la Bermudes 1000 Race, s’apprêtant à enrouler le waypoint des Açores dans la journée.   Contacté ce matin, le skipper de Newrest- Art & Fenêtres revenait sur les évènements de la nuit :  » Quand mon amure de J3 a lâché, la voile est venu taper contre le mât et je n’ai pas réussi à la récupérer. Le problème est qu’il s’agit d’une pièce structurelle et qu’il m’est […]
Read More
Trois jours et demi de course déjà dans cette édition de la Bermudes 1000 race et Fabrice Amedeo tient bien son rang, livrant une régate à vue avec ses concurrents. Le skipper de Newrest – Art & Fenêtres, septième d’une flotte à couteaux tiré, profite d’une accalmie des conditions entre deux dépressions. Particulièrement secoué hier par une mer très formée et ne laissant pas la possibilité de lever le pied à bord d’un foiler lancé au vent de travers à 20 nœuds, il se prépare à une deuxième phase ventée à partir de ce soir, avec 25 nœuds pour l’accompagner vers la marque virtuelle à respecter au large des Açores, avant de remettre le cap sur Brest. En attendant, le marin est heureux de son sort et ravi d’avoir pu tester, éprouver et valider la nouvelle casquette dont il bénéficie désormais. Seul bémol finalement en ce lundi, l’humidité ayant eu raison du câble de transfert entre le smartphone de Fabrice et l’ordinateur, il n’est pas sûr qu’il puisse envoyer de nouvelles photos et vidéos avant l’arrivée de la course…   Contacté ce matin, Fabrice faisait le point sur les dernières heures de mer et la suite du programme : « La journée […]
Read More
C’est un dimanche placé sous le signe de la glisse et la vitesse pour Fabrice Amedeo sur la Bermudes 1000 Race. Après le passage au phare du Fastnet hier à la mi-journée, le skipper de Newrest-Art & Fenêtres, cavale en direction d’un point virtuel à virer au large des Açores. Une chevauchée en huitième position qui lui faisait dire ce matin, lors d’une brève conversation téléphonique avec la terre, que cette première navigation se révélait à la hauteur de ses attentes.  Après une nuit dans des vents erratiques, le marin a retrouvé des conditions soutenues et en profite pour faire voler sa monture et avaler les milles, en attendant une baisse de régime dans la soirée…   Le résumé des dernières heures livré par Fabrice ce dimanche matin : « Le passage du Fastnet hier était un super moment. Ensuite je suis tombé dans une molle qui m’a bloqué et que j’ai mal négociée. J’ai voulu en profiter pour régler quelques petites bricoles à bord et ranger le bateau avant de retrouver des conditions plus toniques, mais ça m’a empêché que tirer profit de la moindre petite risée. J’ai perdu un peu de terrain. Le vent est revenu au petit matin. J’ai […]
Read More
Après 48 heures de course, Fabrice Amedeo poursuit sa belle progression dans la Bermudes 1000 Race et pointe en 9èmeposition ce samedi. Mais cette nouvelle journée sera surtout marquée par un passage incontournable dans la vie de chaque marin, celui du mythique rocher du Fastnet. C’est aux environs de 13 heures que le skipper de Newrest – Art & Fenêtres a salué le célèbre phare de la mer d’Irlande pour la huitième fois, mais la première fois en solitaire. Les précédentes, c’est en compagnie de son papa qu’il avait  rendu au rocher les hommages dus à sa légende. Des navigations qui lui ont définitivement inoculé le virus de la course au large. Le phare dans son sillage, Fabrice va désormais mettre le cap sur un point virtuel au large des Açores et négocier sous peu une dépression qui va intensifier le rythme…   Contacté au moment du passage du Fastnet, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres revenait sur ces dernières heures de course : « La nuit a été un peu difficile parce que nous avons tiré des bords pour monter vers le rocher. C’était compliqué de maintenir la vitesse par rapport aux bateaux à dérives. Le résultat n’est pas […]
Read More
Après un départ en demie teinte hier en baie de Douarnenez, Fabrice Amedeo a soigné sa première nuit de course sur la Bermudes 1000 Race. 10èmeau pointage jeudi soir, le skipper de Newrest-Art & Fenêtres figurait ce vendredi matin en 5èmeposition.  Victime d’un petit souci technique lors de l’envoi d’une des voiles d’avant, le navigateur a depuis un peu perdu sur ses concurrents, mais rien qui ne soit rédhibitoire pour la suite d’un parcours qui annonce de nombreux rebondissements d’ici à l’arrivée à Brest, via le Fastnet et un point virtuel au large des Açores. Pour l’heure, avec 10 nœuds de vent et une mer plate,  Fabrice savoure ce retour au large, malgré une nuit sans sommeil…     Contacté ce matin, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres revenait sur les premières heures de cette Bermudes 1000 Race et sur la suite du programme : « Je n’ai pas pris un très bon départ hier, je n’ai pas été très inspiré. Je suis sorti de la baie en deuxième rideau. Heureusement, j’ai enchaîné avec une bonne nuit, en arrivant à me positionner là où je voulais être. Je n’ai rien lâché et pas du tout dormi ! Au petit matin, j’ai […]
Read More