Décidément, le cocktail météorologique de ce début de huitième Vendée Globe se montre toujours très clément. Après un golfe de Gascogne plus que maniable, un Cap Finisterre qui n’a rien eu d’un premier juge de paix, la descente vers le Sud se poursuit de la meilleure manière qui soit. Au quatrième jour de course, Fabrice Amedeo va saluer Madère en passant dans l’Ouest et filer plein Sud vers les alizés… Une belle journée sur l’Atlantique !   La voix est claire et le moral au beau fixe ce matin à bord de Newrest-Matmut. Heureux de son sort, Fabrice Amedeo partage avec plaisir le programme du jour : « Le centre de l’anticyclone est derrière moi, maintenant je fais route vers les alizés. Je suis sous grand spi, je glisse tranquillement dans 13 nœuds de vent, tribord amure, cap au Sud Est. Je vais passer à l’Ouest de Madère, à peu près 80 milles au large pour éviter les dévents. En fin de journée, il y aura un empannage pour passer bâbord amure et filer plein Sud vers les alizés. A partir de là, ce sera à peu près tout droit vers le Sud ».   Une journée qui s’annonce sous de bons auspices et […]
Read More
C’est la veillée d’armes aux Sables d’Olonne. Après trois semaines passées à vivre au rythme du village, des sollicitations et des derniers préparatifs, Fabrice Amedeo égrène ses dernières heures de terrien avant le grand départ. Demain à 13h02, le skipper de Newrest-Matmut s’élancera sur son tout premier Vendée Globe, concrétisant ainsi des années d’un travail acharné pour donner vie à son rêve et mettant le cap sur trois mois de solitude et 21 638 milles à parcourir. A l’heure de passer d’un monde à un autre, le journaliste est un marin comme les autres, partagé entre cette émotion si forte du départ et le soulagement de voir se profiler une météo clémente sur les premières heures de ce tour du monde. Comment te sens-tu à moins de 24 heures du départ ? « Je me sens très bien. J’ai réussi à bien dormir jusqu’au bout et ça c’est très important. J’avais peur de laisser des forces dans la bataille mais j’ai pu continuer à faire mon footing quotidien et me ménager du temps pour moi. Je pars plus reposé que je ne l’ai jamais été sur aucune de mes transats précédentes, ce qui est plutôt très positif. Je suis très serein notamment […]
Read More
Fabrice Amedeo prendra le départ du Vendée Globe le 6 novembre, à bord de son voilier IMOCA Newrest-Matmut. Partenaire titre du navigateur, le Groupe Matmut et ses 5 900 collaborateurs lui souhaitent une excellente course. Ils suivront et relaieront sa progression grâce à un large dispositif. Pas moins de 7 duplex audio et vidéo seront même réalisés pendant l’épreuve, permettant à des salariés de la Matmut d’interagir avec Fabrice Amedeo. Le Groupe Matmut est, avec Newrest, partenaire titre de Fabrice Amedeo depuis 2015. Il a notamment accompagné le navigateur à l’occasion de la Transat Jacques Vabre (2015) et de la transat New York – Vendée (2016). « Depuis le début de notre partenariat avec Fabrice, nous faisons en sorte de faire partager l’aventure extraordinaire qu’il vit au plus grand nombre. En octobre 2015, le voilier Newrest-Matmut était à quai à Rouen, ville qui abrite le Siège social de notre Groupe, pour des visites et des rencontres avec nos salariés et le grand public. A la veille du départ du Vendée Globe, nous réitérons notre soutien et nos encouragements à Fabrice » indique Daniel Havis, Président de la Matmut. Diffusion d’informations et de vidéos, durant le Vendée Globe, sur les médias internes et externes (twitter et youtube) du Groupe […]
Read More
A J-4 du départ du Vendée Globe, c’est l’effervescence sur les pontons des Sables d’Olonne. A bord de Newrest-Matmut, la liste des choses à faire diminue de jour en jour, signe rassurant d’une préparation parfaitement orchestrée. Pour Fabrice Amedeo et son équipe, l’heure est au chargement des indispensables sacs d’avitaillement et de vêtements. L’occasion de dresser avec le skipper francilien un inventaire du bord… pratique et poétique.  Une alimentation surveillée de près Manger, dormir, se vêtir… à bord d’un Imoca en course autour du monde, toutes ces actions du quotidien prennent une tournure particulière tout en gardant un caractère essentiel et plus encore. Ainsi, l’alimentation d’un marin au large revêt-elle un aspect primordial que Fabrice Amedeo, fidèle à son approche très rigoureuse, n’a pas manqué de mettre entre de bonnes mains. Virginie Auffret, nutritionniste du sport chez Nutri&Co, a ainsi eu la lourde tâche de composer les menus du bord, en tenant compte de critères liés à la performance, à l’effort, au plaisir et à la progression de Fabrice autour de la planète : « Le but, c’est d’éviter une perte de poids ou une fonte musculaire importante, tout en gardant le plaisir de manger, explique celle qui accompagne le marin depuis un an. Pour […]
Read More
A dix jours du départ du Vendée Globe, les marins sont au vert et profitent des ces journées calmes avant le marathon de la dernière semaine et le grand départ. Une parenthèse à laquelle Fabrice Amedeo n’échappe pas et qui lui permet notamment de passer du temps en famille, mais également de profiter de précieuses siestes quotidiennes. Facteur clé de la performance, le skipper de Newrest-Matmut n’a jamais négligé la gestion du sommeil. Un paramètre sur lequel il travaille depuis huit ans et au sujet duquel il bénéficie du suivi du docteur Bertrand de La Giclais, médecin chef du centre du sommeil d’Annecy et en charge de l’accompagnement des sportifs de haut niveau au centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu et de l’European Sleep Center à Paris. Ensemble, ils se sont livrés à une étude sur le sommeil polyphasique qui constitue une grande première et va considérablement aider le navigateur pendant son tour du monde. Six portes du sommeil pour une récupération optimale 3 à 4 heures par jour… si peu et parfois beaucoup, voici le temps de repos que Fabrice Amedeo devra réussir à se ménager tout au long de son premier Vendée Globe. Mais il est évident que ce […]
Read More
Une semaine déjà que Newrest-Matmut et les autres Imoca qui prendront le départ du Vendée Globe le 6 novembre prochain sont amarrés au ponton de Port Olonna. Une période qui marque la dernière ligne droite avant le tour du monde et dont Fabrice Amedeo profite pleinement. Entre les sollicitations médiatiques, les différents contrôles, les visites des partenaires et les points quotidiens avec son équipe, le skipper francilien se délecte d’une agitation qui le laisse rentrer progressivement dans son tour du monde sans pression… pour le moment.    S’il a fait le choix de rester en Vendée pendant les trois semaines précédant le coup d’envoi du Vendée Globe, Fabrice a mis le cap sur La Rochelle hier, pour une journée en tête à tête avec Jean-Yves Bernot. De précieuses heures passées avec celui que le monde de la course au large appelle « le Sorcier », à faire le tour du monde par le prisme météorologique, dont le skipper de Newrest-Matmut est ressorti ravi et serein: « Je me suis offert une parfaite journée de révisions, au calme, avec Jean-Yves Bernot. Nous avons fait le tour du monde en passant en revue les différents scénarii auxquels je serai confronté pendant le Vendée Globe. L’idée était d’insister […]
Read More
Depuis le week-end dernier et l’ouverture officielle du village du Vendée Globe, les pontons des Sables d’Olonne voient défiler de nombreux visiteurs. Passionnés ou simples curieux, nombreux sont ceux qui, scrutant les Imoca à la loupe, n’ont pas manqué de noter la longue liste de noms apposés sur le mât de Newrest-Matmut, ceux des 28 000 collaborateurs que le Groupe Newrest compte dans le monde. Autant d’équipiers qui, à terre, suivront Fabrice Amedeo à compter du 6 novembre. Présent dans 50 pays autour du globe, le Groupe Newrest est, avec la Matmut, partenaire titre de Fabrice Amedeo sur cette édition 2016-2017 du Vendée Globe. Très impliqué aux côtés du skipper francilien, le spécialiste de la restauration hors foyer est l’un des leaders mondiaux du catering multi-secteurs et sert chaque jour plus d’un million de repas à des convives aux profils très variés. Pour accompagner avec ferveur et passion le navigateur dans son aventure, les équipes de direction ont proposé à l’ensemble des collaborateurs de le soutenir d’une façon originale. Une initiative qui a remporté d’emblée l’adhésion générale et qui s’incarne aujourd’hui dans la présence des noms des 28 000 collaborateurs du Groupe sur le mât du monocoque. 28 000 supporters […]
Read More
A moins de trois semaines du départ du Vendée Globe, n’oubliez pas la campagne de crowfunding lancée sur Fosburit par Fabrice Amedeo en faveur de la SNSM. L’objectif est de récolter des fonds qui serviront à acquérir du matériel d’intervention pour la station sablaise de l’association. Retrouvez en images les raisons qui ont poussées le skipper de Newrest-Matmut à s’engager pour les Sauveteurs en Mer et rendez-vous sur Fosburit pour soutenir son action. Cliquez ici : http://www.fosburit.com/projets/projet/fabrice-amedeo-sengage-pour-la-snsm-sur-le-vendee-globe/
Read More
Journaliste-Marin, Fabrice Amedeo est tout autant homme de lettres qu’homme du large. A trois semaines du départ de son premier Vendée Globe, le skipper de « Newrest-Matmut » sort, ce mercredi 12 octobre, « Capturer le Large » aux éditions Glénat. Un ouvrage au parti pris unique et inédit qui fait la part belle aux photos prises par les marins eux-mêmes à l’occasion des plus grands rendez-vous océaniques. Un témoignage fort de ce que ces navigateurs et navigatrices vivent face aux éléments et de ce que l’auteur éprouvera lui-même dès le 6 novembre prochain. Journaliste, Fabrice Amedeo est également l’auteur de six ouvrages publiés entre 2005 et 2014. Aux investigations économiques des premiers livres, ont succédés les récits de marins à la conquête des océans. Dans « Capturer le large », qui sort ce mercredi aux Editions Glénat, Fabrice rassemble des photos prises par des navigateurs eux-mêmes, pour raconter le large de l’intérieur. « L’idée était de témoigner du fait que le marin, quand il part au large, devient le reporter de sa propre aventure. « Capturer le Large » recense des photos prises à bord, lors des grandes courses océaniques, et donne la parole à ceux qui en sont les auteurs. Dans ce livre, le large est immortalisé par […]
Read More