Solitaire mais tout sauf seul, Fabrice Amedeo peut compter sur une équipe technique certes restreinte mais d’une redoutable efficacité pour aborder son premier Vendée Gobe en toute sérénité. Boat captain de Newrest-Matmut depuis le lancement du projet, Julien Romagne est avec Yvon Berrehar, le directeur technique, un acteur essentiel à cette aventure. Depuis février 2015, ce Normand de 40 ans apporte expertise et bonne humeur au skipper francilien. Il faut dire que ce natif de Ouistreham, fils de restaurateurs, a su se forger au fil des années une solide expérience. Curieux et résolument ouvert sur les autres, c’est par un voyage autour du monde de plusieurs années qu’il débute son itinéraire. De retour en France il passe son brevet d’état de voile, enchaîne les convoyages à la barre de bateaux de propriétaires avant de mettre le cap sur les Antilles. Il y passera cinq années à s’occuper d’une société de location de voiliers. En 2010, Julien est de retour en Bretagne et débute un joli parcours dans la course au large. Une Route du Rhum avec Philippe Monnet, de belles collaborations avec Alain Gautier et un passage au sein du Team Banque Populaire font de lui une technicien recherché. En […]
Read More
Installé à La Trinité-sur-Mer, port d’attache de son Imoca, depuis les premiers jours de juillet, Fabrice Amedeo a pris le partir de conjuguer vacances et préparation en vue du Vendée Globe. Au programme du marin francilien, ascension en haut du mât autant pour l’entraînement que pour vaincre un vertige dont il ne fait pas mystère, changement d’un safran en conditions… au cas où et poursuite de l’entretien physique dont il aura besoin pour mener à bien son Everest personnel à compter du 6 novembre prochain. Mais le skipper de Newrest-Matmtut a également saisi l’opportunité d’une fenêtre météo idéale en baie de Quiberon pour engranger de belles images dans un vent léger et medium, le tout capturé par les objectifs experts de Jean-Marie Liot pour les photographies et Sea Eevents pour la vidéo. Un résultat à apprécier dès maintenant en attendant le gros temps ! D’ici à la fin du mois d’août, Fabrice Amedeo retrouvera ses partenaires pour les dernières sorties toujours placées sous le signe de l’échange et de la découverte, accompagné par Yvon Berrehar, son directeur technique et Julien Romagné, son boat captain. L’heure de la rentrée n’a pas encore sonné, mais à bord de Newrest-Matmut, chacun s’y prépare…  
Read More
Bonjour à tous. Comme prévu, les conditions estivales rendent assez peu pertinentes les sorties au large et valident pleinement le choix de la difficulté : être allé comme les grosses équipes à New York pour ensuite revenir dans le cadre de la transat New York – Vendée Les Sables. Que je suis heureux d’avoir fait ces deux transats pour me préparer dans les dépressions de la fin du printemps à ce qui m’attend cet hiver ! Du coup, sous le soleil de juillet, les journées trinitaines sont plutôt organisées autour de ma préparation technique : ma courbe d’apprentissage sur l’eau n’est pas arrivée à son acmé potentiel mais l’été ne permettant pas d’explorer de nouveaux territoires sportifs, place au bricolage ! Apprendre à changer l’alternateur en cas de panne, changer un safran en cas de choc avec un OFNI, valider la procédure pour plonger sous la quille y décoincer quelque chose, monter en solitaire en haut du mât. Faire en sorte que rien n’arrête Newrest Matmut sur ce chemin du rêve de ma vie l’hiver prochain. Contrer cette statistique implacable qui veut que, depuis 1989, sur chaque édition, au moins 50% des personnes qui ont franchi la ligne de départ, n’ont pas franchi la […]
Read More
L’heure du break a sonné pour beaucoup. De retour à la Trinité-sur-Mer, son port d’attache depuis plusieurs semaines, Fabrice Amedeo s’apprête à passer un été à la fois studieux et relaxant. Ainsi, le skipper de Newrest-Matmut va-t-il tout à la fois poursuivre les navigations avec ses partenaires, son entraînement physique et sportif, et se ménager de précieux moments en famille. Un cocktail équilibré qui lui permettra de garder l’influx et l’envie de naviguer et surtout de faire le plein d’énergie dans la dernière ligne droite avant le départ du tour du monde en solitaire.   D’ici à la fin du mois de juillet, quatre à cinq journées de navigation avec des invités sont donc prévues à bord de Newrest-Matmut, avant de reprendre ces échanges pour une semaine à la fin du mois d’août. Entre temps, Fabrice Amedeo partagera son temps entre sa femme et ses filles, sa préparation sportive et gardera un œil sur la météo afin de profiter des fenêtres qui se présenteront à lui pour une échappée en solitaire de 48 heures ou un sortie destinée à compléter la banque images pour le Vendée Globe. Un été qui s’annonce à l’image du marin, studieux et décontracté !
Read More
C’est la saison des sorties en mer avec les partenaires pour Fabrice Amedeo et l’ensemble du Team Newrest-Matmut. Rentré il y a peu de la Transat NY-Vendée, le skipper francilien a retrouvé son port d’attache de La Trinité sur Mer. Après une journée partagée à bord avec les salariés de la société Alstef puis avec ceux de Groupe 3S la semaine dernière, place ces jours-ci à d’autres rencontres. Ainsi, cette semaine, les équipes de Gaz Européen ont-elles le plaisir de partager trois belles sessions de navigation en baie de Quiberon avec Fabrice et toute l’équipe.   Pour Fabrice Amedeo, ces moments ont toujours une saveur particulière : « C’est un grand plaisir pour l’équipe, à chaque fois, de partager ces sorties avec les partenaires, leurs salariés, leurs clients. C’est un bonheur de faire naviguer des personne,s souvent pour la première fois de leur vie, sur un Imoca ou de leur permettre d’accéder au rêve d’embarquer sur un bateau de course ». Dans le courant du mois de juillet, le comité directeur de Trescal ralliera à son tour La Trinité sur Mer, avant l’équipe de Newrest. Une façon privilégiée et unique de prendre activement part aux sensations du Vendée Globe et à l’aventure de Fabrice Amedeo.
Read More
C’est fait ! Après 12 jours 06 heures 20 minutes 15 secondes de course, Fabrice Amedeo a bouclé la Transat NY-Vendée en huitième position, après avoir coupé la ligne d’arrivée aux Sables d’Olonne à 04 heures 00 minute et 15 secondes ce samedi matin. Parti avec l’objectif de poursuivre son apprentissage à bord de Newrest-Matmut en vue de sa première participation au Vendée Globe en novembre prochain, le skipper francilien a rempli le contrat avec l’art et la manière. Un bilan nautique et technique très positif auquel vient s’ajouter le grand plaisir d’avoir pu accueillir à son bord Fred Plisson, journaliste à la rédaction d’I Tele et média man entre New-York et la Vendée. Parti de New-York le dimanche 29 mai dernier, Fabrice Amedeo vient donc de mettre un terme à cette traversée de l’Atlantique en coupant la ligne d’arrivée et croisant la bouée Nouch Sud, celle là même qui salue le départ et l’arrivée du Vendée Globe tous les quatre ans. Même si les dernières heures de course ont étiré le temps sous l’influence d’une zone de vents faibles, à l’heure de passer en revue le film de sa course, le skipper de Newrest-Matmut en garde essentiellement le meilleur : «  Après […]
Read More
C’est la dernière ligne droite pour Fabrice Amedeo. Demain, en fin de journée, il bouclera la Transat NY-Vendée après douze jours d’une course qui aura offert au marin de Newrest-Matmut un schéma Atlantique assez complet. En attendant, la zone de molle annoncée dans le Golfe de Gascogne ne s’est pas encore manifestée et la progression vers le but se poursuit sans encombre. Mais la rotation du vent attendue pour aujourd’hui devait toutefois venir contrarier une route directe vers Les Sables d’Olonne et imposer un bord vers Bayonne, sans pour autant remettre en cause le programme du skipper francilien et de son média man, Fred Plisson, journaliste à la rédaction d’I Télé : être à l’heure pour le premier match de l’Euro de football !   Mer plate, ciel gris et grosse affluence ! « Tout va bien à bord, dans cette dernière ligne droite. La mer est plate, le ciel est un peu gris. Nous sommes actuellement dans l’axe des deux DST, Finisterre et Ouessant. Il y a une dizaine de grosses unités autour de nous. C’est assez impressionnant ! Jacqueline, la tourterelle que nous avons recueillie à bord hier nous accompagne toujours. Elle était épuisée et profite du pont de Newrest-Matmut pour reprendre des […]
Read More