Un tsunami émotionnel ! Ceux qui sont arrivés, et quel qu’en soit le prix, n’en disent rien d’autre. Le Rhum ça brule quand on l’avale, mais il n’en reste que l’ivresse.  En franchissant la ligne d’arrivée de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en 12èmeposition ce dimanche matin à 10h09mn42s (HF) à bord de l’IMOCA Newrest – Art & Fenêtres, privé de son bout-dehors et donc de ses voiles de portant, au terme d’un tour de l’île à la hauteur de sa course difficile, Fabrice Amedeo, exténué, a bouclé une transat en solitaire face à lui-même qui restera tatouée dans sa mémoire. Ce qu’il en retiendra forgera pour toujours l’homme et le marin.   Un rhum bien tassé « J’ai fait un super départ, je me rappelle être avec SMA juste derrière moi et Hugo Boss sous mon vent. J’étais heureux de partir, je n’avais pas de pression particulière, pas d’appréhension, j’étais vraiment heureux de participer à cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Une première nuit super, avec un bon rythme, j’étais avec les bons : sortie de Manche expresse, le bateau qui foile, qui va vite, et moi qui était vraiment bien en phase avec la machine. Le […]
Read More
« C’est mon troisième lever de soleil sur la Guadeloupe. Le premier c’était en novembre 2010 à l’issue de 3 semaines de traversée éprouvante en Class40, le lever de soleil avait sonné comme une magnifique récompense et avait éveillé en moi de profondes émotions qui m’ont donné envie de poursuivre la course océanique, donc c’était un très très bon moment.   Le deuxième date de novembre 2014 : je suis à Basse-Terre avec un spi emmêlé dans l’étai, j’ai fait une course magnifique et je m’apprête à perdre 3 places dans la dernière ligne droite du fait de la fatigue et donc de laisser ma 6èmeplace pour finalement terminer neuvième, donc ce deuxième lever de soleil est un petit peu plus mitigé, même si au final cette Route du Rhum restera un magnifique souvenir dans ma vie de marin.   Le troisième lever de soleil sur la Guadeloupe, il est pour tout à l’heure et il résonne un peu comme une délivrance parce que cette traversée de l’Atlantique a quand même été laborieuse depuis la deuxième fois où mon bout-dehors a cédé, au sud de Madère. Ça a quand même été assez longuet cette histoire, j’ai pas mal subi, je n’ai […]
Read More
« Vendredi matin, 9h50 heure française. Il fait nuit noire pour moi, et il y a une magnifique lune qui fait que l’on y voit quasiment comme en plein jour. Je suis à 253 milles de la Guadeloupe, l’alizé souffle entre 15 et 22 nœuds, et ça avance bien. Evidemment le moral est bon à bord de Newrest – Art & Fenêtres. »   « J’ai eu des lignes de grains assez compliquées en début de nuit, où le bateau s’est arrêté à plusieurs reprises, et j’avais du mal à m’en dépêtrer, mais là j’ai un ciel plus propre avec un alizé plus régulier ça permet de marcher à une allure convenable »   Fabrice Amedeo vise toujours d’atteindre la pointe nord de l’île samedi en début de journée (heure locale), avec un franchissement de ligne en début de soirée, toujours pour la Guadeloupe, donc aux premières heures de dimanche en métropole.   « Il fait beau, il fait chaud, je commence à avoir quelques Sargasses, donc je fais un peu attention et il faut de temps en temps relever les safrans. Des petits signes qui disent que c’est bientôt la fin du voyage et qui font plaisir.
Read More
« C’est maintenant un combat mental cette course, sans concurrent à proximité ni devant ni derrière, à bord de cet oiseau un peu blessé, et je suis heureux de voir la Guadeloupe se rapprocher »   Les nouvelles sont bonnes et le moral est bon sur Newrest – Art & Fenêtres pour Fabrice Amedeo qui a empanné deux fois cette nuit. « J’ai fait normalement le dernier recalage ouest, nord-ouest qui me permet maintenant d’être en route directe sur la Guadeloupe que je devrais atteindre samedi matin tôt heure locale si tout va bien. Le vent devrait mollir mais me permettre quand même de continuer à avancer correctement »   « L’alizé était tout de même assez soutenu cette nuit puisque j’avais 20 bons nœuds, 20/22 nœuds dans les risées, donc ça permet, d’avancer à des vitesses correctes malgré le J1 et de voir défiler les milles, surtout que maintenant je suis sur la route directe !« 
Read More
« Ça y est ! J’ai empanné ce matin heure française, en milieu de nuit ici. Je fais route maintenant sur un bord bâbord amure et je vais profiter d’une rotation du vent pour me rapprocher de la route directe vers les Antilles »   Les nouvelles sont bonnes à bord de Newrest – Art & Fenêtres, après 4 jours de contournement des hautes pressions, Fabrice Amedeo a mis le cap au sud-ouest en direction de la Guadeloupe.   « Le vent est assez régulier dans l’anticyclone, les grains montent à 20 nœuds pas plus. Je m’attends à beaucoup plus quand je vais être carrément dans les alizés qui sont très sud cette année. J’étais vraiment au chaud dans l’anticyclone, mais je sais que la fin de parcours sera beaucoup plus éprouvante. Il y avait une lune magnifique cette nuit, on voyait comme en plein jour. J’aurais pu voir un bateau tous feux éteints à un demi mille de moi. »   « Les routages prévoient une arrivée samedi soir heure de l’apéro à Pointe à Pitre, heure guadeloupéenne. Tout ça reste à affiner dans les prochains jours parce qu’il va y avoir des zones de molles, donc je dois rester très attentif. Il faut […]
Read More