Alors que Salvador de Bahia s’apprête à fêter comme il se doit Thomas Coville et Jean-Luc Nélias, vainqueurs dans la catégorie Ultimes, la course se poursuit sur l’Atlantique pour Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote. Ces dernières heures le duo a tout mis en œuvre pour tirer le meilleur parti de la situation météo imposant une navigation sous spi. Une configuration impossible à mettre en œuvre suite à la perte de cette fameuse voile d’avant la semaine dernière, mais qui n’a pas empêché les marins de Newrest – Brioche Pasquier de tracer leur sillage vers le Sud. Après un empannage dans la nuit pour éviter le piège des dévents des îles du Cap Vert, Fabrice Amedeo entrevoyait un retour à une situation plus favorable les concernant pour ces prochaines heures.   Contacté ce matin, il expliquait : « Nous sommes toujours sous gennaker quand les autres sont sous spi, mais la fin de l’hémorragie est prévue pour ce soir avec un vent qui devrait refuser et nos camarades qui vont devoir changer de toile. Nous avons bénéficié de plus de vent que ce qui était annoncé, le constat aurait donc pu être bien pire. Nous aurions pu nous retrouver à tirer des bords carrés. […]
Read More
A 13h35 ce dimanche, les marins de la Transat Jacques Vabre auront dans leur sillage une semaine de course. Une semaine marquée par une entame musclée pour tous et des fortunes diverses. A bord de Newrest – Brioche Pasquier, la perte du spi a marqué ce début de course et c’est aujourd’hui que l’absence de la voile va cruellement rappeler Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote à la réalité. Avec des conditions un peu mollissantes dans le nord-ouest des îles du Cap Vert, cette grande voile d’avant est évidemment la garde-robe idéale… mais il faudra faire sans et s’adapter.   C’est avec une voix claire et particulièrement lucide que Fabrice faisait état ce matin de la situation par rapport à la concurrence : « Les autres sont sous spi et nous pas… forcément ! Ca va être difficile de faire illusion sur les prochaines 24 heures. Il est certain que nous allons aller 1 à 2 nœuds moins vite. Nous faisons actuellement un bord Ouest avant de ré-empanner pour faire du Sud, le tout afin d’éviter des dévents du Cap Vert ». Un handicap dont les deux marins se seraient évidemment largement passés mais qui n’entache en rien le plaisir pris à partager cette transatlantique […]
Read More
En ce jour d’armistice, c’est un peu le statu quo sur l’Atlantique. Ainsi Fabrice Amedeo et Giancarlo poursuivent-ils leur belle descente vers le Pot au Noir, ayant laissé dans leur sillage l’archipel des Canaries. Le schéma météorologique un peu perturbé du moment leur reste plutôt favorable compte tenu de la perte de leur spi. Mais il faut s’attendre à quelques changements dans les prochaines heures et au retour à des alizés plus stables… des évolutions pas forcément profitables aux marins de Newrest – Brioche Pasquier.   Contacté ce matin, Fabrice revenait sur la situation du jour : « Tout va bien, nous avons dépassé la latitude des Canaries et avons eu le droit ce matin à nôtre premier lever de soleil avec de la chaleur. On file tranquillement vers le Pot au Noir sous J1 au débridé. Mais nous allons devoir renvoyer de la toile d’ici ce soir et il est évident que nous allons souffrir pendant les prochaines 48 heures du fait de la perte de notre spi ». Il va donc falloir que les marins de Newrest – Brioche Pasquier acceptent de faire avec les armes qui leur restent. Un sentiment pas toujours facile à accepter, mais que les futurs projets […]
Read More
Cinq jours de mer déjà dans cette Transat Jacques Vabre et le moins que l’on puisse dire c’est que le duo Fabrice Amedeo – Giancarlo Pedote n’a pas été épargné. Après une entame dans des conditions musclées et un retard concédé sur la concurrence en sortie de Manche, le duo Newrest – Brioche Pasquier a du dire adieu à son grand spinnaker mercredi au petit matin, suite à la déchirure de la voile en son milieu. La nuit dernière, c’est un grain occasionnant un départ à l’abattée qui est venu leur donner des sueurs froides, le tout à quelques centaines de mètres d’un cargo en route de collision. Un début de course dans le dur qui n’entame en rien le moral des troupes !   Les adieux au spi… Avant le départ du tour du monde en solitaire, il y a un an, le bizuth Fabrice Amedeo avait bien retenu l’avertissement du Professeur Desjoyeaux : « Le Vendée Globe c’est une emmerde par jour ! ». Si la mise en garde était on ne peut plus claire, le skipper de Newrest –  Brioche Pasquier ne pensait pas forcément la voir appliquer à l’échelle de la Transat Jacques Vabre. Et pourtant… Partis du Havre dimanche dernier, […]
Read More
Il y a 24 heures, au large du cap Finisterre, Fabrice Amedeo et Giancarlo voyaient leur grand spi s’ouvrir par le milieu sans plus d’explications. Après avoir un temps envisagé de se dérouter vers les Açores ou les Canaries pour récupérer une voile de remplacement acheminée par le Team Newrest – Brioche Pasquier, le duo estimait le rapport perte/gain de temps trop peu rentable et faisait le choix de poursuivre sa route vers le Brésil. N’étant pas de nature à se laisser abattre, nos deux marins tirent, depuis, parti de leur machine et des conditions météo qui s’offrent à eux, gardant un moral d’acier comme le confirmait la voix claire et positive de Fabrice ce matin :   « Nous sommes repartis de plus belle ! Les autres sont partis par devant parce qu’ils ont touché de l’air avant nous. C’est le principe même de la Transat Jacques Vabre, c’est la course au train. Sur ce plan là, il n’y a pas de surprise. Nous avons dépassé la latitude de Lisbonne cette nuit. Le vent est monté pas mal et nous avons connu quelques moments assez sportifs. Nous sommes passés sous petit gennaker. Pour le moment, nous ne perdons pas grand chose par […]
Read More
Alors que Newrest – Brioche Pasquier naviguait au petit matin de ce mercredi dans des conditions tout à fait maniables, un peu en dessous de la latitude du Cap Finisterre, le spi du monocoque s’est déchiré en son milieu sans motif avéré. L’état de la voile ne permet malheureusement aucune réparation et va donc inévitablement entacher les performances de Fabrice Amedeo et Giancarlo Pedote sur la suite du parcours vers le Brésil et tout particulièrement dans les alizés.   Contacté ce matin, Fabrice Amedeo expliquait cette avarie : « Nous avons explosé notre spi en plein milieu, sans raison identifiée. Il n’a pas claqué, nous naviguions dans des conditions maniables. Nous avions alors 20 nœuds de vent, un peu en dessous du Cap Finisterre. Ca s’est passé au lever du jour, alors que nous étions tribord amure pour négocier l’anticyclone et mettre le cap au Sud. La voile est désormais inutilisable et va dramatiquement nous manquer dans les alizés. Mais nous faisons contre mauvaise fortune bon cœur et avons évidemment en tête de poursuivre notre course au mieux vers le Brésil. Le moral reste bon à bord ».   A terre, le Team Newrest – Brioche Pasquier étudie actuellement une solution pour envisager […]
Read More