Fabrice Amedeo et Eric Péron neuvièmes de la Rolex Fastnet Race

Reporters du large · août 05, 2019 · Non classé · 0 commentaires

Partis du Solent samedi dernier, Fabrice Amedeo et Eric Péron ont coupé la ligne d’arrivée de la Rolex Fastnet Race dans les eaux anglaises ce lundi en fin d’après-midi, après 2 jours 4 heures 52 minutes et 37 secondes de course. Les marins de Newrest – Art & Fenêtres accrochent la neuvième place d’une épreuve qui aura parfaitement répondu à leurs attentes : franchir une nouvelle étape dans la préparation de la Transat Jacques Vabre qu’ils courront ensemble à la fin de l’année.

 

Disputée dans des conditions météo variées et propices aux surprises diverses, la Rolex Fastnet Race 2019 s’est montrée fidèle à sa réputation. Si un piège stratégique a retenu Fabrice Amedeo et Eric Péron dans ses filets la première nuit, le bilan du skipper de Newrest – Art & Fenêtres était plus que positif quelques minutes après avoir coupé la ligne d’arrivée en baie de Plymouth : « Nous terminons neuvièmes, c’est plutôt pas mal ! Nous sommes assez contents parce que nous avons vu beaucoup de choses. C’était un super entrainement en vue de la Transat Jacques Vabre. Ça faisait longtemps que nous n’avions pas navigué aussi longtemps ensemble avec Eric. La première nuit nous a été fatale dans la molle parce que nous étions un peu au Sud et que c’est passé à terre. Les autres ont vu quelque chose que nous n’avons pas vu, bravo à eux. La remontée vers le Fastnet était top, nous avons fait des pointes à plus de 32 nœuds. C’était vraiment exceptionnel. Une dernière ligne droite parfaite également, pleine balle jusqu’à Land’s End et ensuite sous gennaker jusqu’à l’arrivée… ».

 

Un enthousiasme largement partagé par Eric Péron, un co-skipper heureux de retrouver Fabrice et Newrest – Art & Fenêtres après une première partie de saison couronnée de succès en Figaro Bénéteau 3 : « Cette course aura été une très belle entrée en matière pour l’entraînement en vue de la Transat Jacques Vabre. Nous avons pu identifier les points à travailler pour aborder l’objectif de l’année. C’est plutôt sur le plan stratégique et sur la connaissance des angles du bateau que nous avons un peu pêché. Mais nous sommes vraiment contents et nous avons vu plein de choses à améliorer ».

 

Dans les prochaines heures, le duo va regagner La Trinité-sur-Mer, son port d’attache. Prochain rendez-vous sportif : le Défi Azimut en septembre prochain à Lorient. D’ici là, les entraînements vont s’enchaîner pour être prêts pour la Transat Jacques Vabre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>