Froid et humidité à bord de Newrest-Matmut

Reporters du large · janvier 04, 2017 · Vendée Globe · 6 commentaires

59 jours de course déjà dans le sillage de Fabrice Amedeo et le moins que l’on puisse dire est que, même si le moral est au beau fixe, le bizuth trouve que cet océan Pacifique joue un peu les prolongations ! Un constat que le skipper de Newrest-Matmut faisait encore aujourd’hui, d’autant que si les conditions de navigation se sont calmées depuis le passage du front, les conditions de vie à bord, elles, se sont endurcies : « La mer s’est rangée. J’ai récupéré la longue houle du Pacifique. Mais Il fait froid et très humide. J’ai des goutes d’eau qui me tombent sur le visage quand je dors ».

 

 

La dépression qui a chahuté le groupe de cinq bateaux au sein duquel il évolue depuis plusieurs semaines, est dans le sillage et depuis hier, Fabrice Amedeo a retrouvé une situation plus stable : «  J’ai fait un grand bord vers le Sud, en limite de la zone d’exclusion antarctique et j’ai empanné en fin de nuit pour vous, confiait ce mercredi le skipper de Newrest-Matmut. Maintenant, je suis bâbord amures, le long de cette zone. Je vais peut-être devoir me faire un ou deux empannages mais maintenant c’est tout droit jusqu’à ce qu’on se fasse prendre par une bulle qui va nous ralentir dans le Pacifique. En la matière, les modèles météo divergent et ne savent pas pour le moment à quel point ça va nous freiner ». Il faudra donc attendre un peu avant de connaître le verdict de cette zone de calmes et de savoir à quel point elle sera pénalisante. En attendant, le marin compte les jours avant son premier passage du cap Horn et saluera avec bonheur sa sortie de l’océan Pacifique. Mais pour cela, il lui faudra encore faire preuve de patience !

6 Comments:
  1. Courage à vous nous sommes tous derrières vous pour vous soutenir bravo pour tout ce beau parcours déjà accompli

    patricia cauret · janvier 04, 2017
  2. Fabrice,
    Un grand bravo déjà pour tous ces milles parcourus avec talents et panache,
    Je suis fan !
    Surtout de ta play-list !!!!
    Comment se la procurer ?
    😜

    Greibill thierry · janvier 04, 2017
  3. Bravo Fabrice, nous te suivons bien régulièrement, et t’encourageons de loin dans ce parcours très régulier ! Courage pour la suite et toutes nos félicitations …
    Isabelle et raphael lemarinier

    lemarinier isabelke · janvier 04, 2017
  4. Tu le mérites ce Vendée Globes ! C’est dans les conditions extrêmes que la victoire sur soi est la plus délicieuse ! Quand je parviens à visualiser vos bateaux sur ces vastes étendues liquides, je dis : « Respect messieurs » et surtout « Respect Fabrice  » pour cette 1ere participation ! 👍👍
    Hé moi aussi je suis fan de la playlist ! On va monter un club ! et d’ailleurs on attend la prochaine intervention musicale !!
    Pour le passage du Hor’ peut-être ?
    Allez captain courageux, tu es sur la route du retour ! 👣✨
    Brénice

    Brénice · janvier 04, 2017
  5. Bravo Fabrice,
    je suis très fier du paysan de la mer que tu es, là au moins tu touches à la nature de très très près ..
    Amitié d’un paysans du plancher des vaches, en Douceur Angevine.

    Corvaisier Yves · janvier 04, 2017
  6. Bravo Fabrice! Quel courage dans ces conditions de vie très difficiles! J’espère qu’à bord il y a une source de chaleur… et que vous avez trouvé un moyen de vous protéger des gouttes d’eau qui perturbent encore plus votre sommeil (genre tente de fortune). On pense à vous! A bientôt!

    Karina Morel · janvier 05, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>