Jeu d’empannages à l’approche des Canaries

Reporters du large · novembre 02, 2019 · Transat Jacques Vabre · 0 commentaires

Toujours accrochés à leur dixième place, Fabrice Amedeo et Eric Péron poursuivent leur descente atlantique après presque une semaine de course. Depuis quelques heures, le duo a débuté sa navigation dans les alizés, profitant ainsi de belles conditions de glisse et d’accélération. Contrepartie évidente de ces journées placées sous le signe de la vitesse et de la progression vers l’archipel des Canaries, la vie à bord de Newrest – Art & Fenêtres se décline en mode « quatre-pattes ». Difficile en effet quand le monocoque décolle sur son foil, puis plante, puis décolle à nouveau, de trouver la stabilité sur ses deux jambes ainsi que Fabrice l’évoquait ce matin par écrit.

 

Au téléphone ce samedi, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres revenait sur la situation du moment et insistait sur le plaisir qu’il a à partager cette Transat Jacques Vabre avec Eric Péron : « Nous sommes en approche des Canaries et nous bénéficions déjà de l’accélération de l’archipel. Nous avons retrouvé du vent après un petit coup de mou en début de matinée. Le jeu, depuis 24 heures, est de gagner dans le Sud – c’est la route du Brésil – mais de se décaler dès qu’on peut vers l’Ouest pour avoir ensuite une meilleure trajectoire dans les alizés et en direction du Pot au Noir et surtout être bien décalés dans l’Ouest pour le passer rapidement. D’où ce jeu d’empannages le tout sur une mer assez chaotique. Le bateau va vite sous grand gennaker et l’ambiance est toujours aussi bonne à bord. C’est un vrai plaisir ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>