La possibilité d’une île

Reporters du large · novembre 22, 2018 · Route du Rhum 2018 · 5 commentaires

« C’est maintenant un combat mental cette course, sans concurrent à proximité ni devant ni derrière, à bord de cet oiseau un peu blessé, et je suis heureux de voir la Guadeloupe se rapprocher »

 

Les nouvelles sont bonnes et le moral est bon sur Newrest – Art & Fenêtres pour Fabrice Amedeo qui a empanné deux fois cette nuit. « J’ai fait normalement le dernier recalage ouest, nord-ouest qui me permet maintenant d’être en route directe sur la Guadeloupe que je devrais atteindre samedi matin tôt heure locale si tout va bien. Le vent devrait mollir mais me permettre quand même de continuer à avancer correctement »

 

« L’alizé était tout de même assez soutenu cette nuit puisque j’avais 20 bons nœuds, 20/22 nœuds dans les risées, donc ça permet, d’avancer à des vitesses correctes malgré le J1 et de voir défiler les milles, surtout que maintenant je suis sur la route directe !« 

5 Comments:
  1. Allez Fabrice, tout donner, ne rien regretter… un rapprochement d’Ariel2 cette nuit, excellent…. Très belle course…👏👏👏

    Nicole Delhumeau · novembre 22, 2018
  2. Malgré tous les déboires que tu as eus, tu as su garder le moral et tu as merveilleusement géré le handicap de ton bateau en gardant une vitesse élevée !
    Cette course est très passionnante à suivre grâce à ton journal de bord détaillé qui nous immerge dans la course !
    Je croise les doigts pour que cette course se termine bien, car tu le mérites et je pense que tu fais parti des meilleurs !
    Bon vent Fabrice !

    Denis · novembre 22, 2018
  3. Fais comme moi, tu n’en vois pas la poupe, mais regardes la carto et les chiffres. Tu grattes des milles sur tes concurrents de devant. c’est ça qui est fort en restant sous toilé.
    Tu vas arriver au bout de cette course, comme chaque fois. Tu ne lâches rien! Tu engranges des milles et de l’expérience. Ton mental est exceptionnel. c’est admirable.

    Franck · novembre 22, 2018
  4. Coucou Fab quel chemin parcouru depuis l’arrivée de ton 1er Vendée Globe! Chapeau bas devant tant de ténacité, de volonté !! relever le défi de trouver un super bateau des sponsors le temps de t’entrainer et d’apprivoiser ce nouveau compagnon, c’est tout simplement bluffant !! et que dire de cette course du rhum où tu ne lâches rien malgré les problèmes techniques rencontrés!! Tuas vraiment un moral d’acier qui force l’admiration, c’est vraiment super de te voir vivra ta passion avec tant de détermination et de réussite , alors bon vent pour cette dernière étape avant l’arrivée demain encore bravo on t’embrasse avec toute notre amitié brijef

    Jef Brigitte · novembre 23, 2018
  5. Allez Fabrice
    C’est la dernière ligne… courbe !
    On enroule autour de la Guadeloupe et passe la ligne !
    Certainement un peu laborieuse mais performance quand même de finir dans ces conditions, a l’arrache: au final tu as surtout appris de ton bateau, ce qui j’imagine est le but avec en ligne de mire d’autres aventures !
    Ne t’endors pas il ne manquerait plus que ça!
    Bravo pour ta ténacité
    Et deguste a un ti’punch a notre santé a l’arrivée
    Bises des Morgiens

    Piapia · novembre 24, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>