La promesse de l’aube

Reporters du large · novembre 24, 2018 · Route du Rhum 2018 · 4 commentaires

« C’est mon troisième lever de soleil sur la Guadeloupe. Le premier c’était en novembre 2010 à l’issue de 3 semaines de traversée éprouvante en Class40, le lever de soleil avait sonné comme une magnifique récompense et avait éveillé en moi de profondes émotions qui m’ont donné envie de poursuivre la course océanique, donc c’était un très très bon moment.

 

Le deuxième date de novembre 2014 : je suis à Basse-Terre avec un spi emmêlé dans l’étai, j’ai fait une course magnifique et je m’apprête à perdre 3 places dans la dernière ligne droite du fait de la fatigue et donc de laisser ma 6èmeplace pour finalement terminer neuvième, donc ce deuxième lever de soleil est un petit peu plus mitigé, même si au final cette Route du Rhum restera un magnifique souvenir dans ma vie de marin.

 

Le troisième lever de soleil sur la Guadeloupe, il est pour tout à l’heure et il résonne un peu comme une délivrance parce que cette traversée de l’Atlantique a quand même été laborieuse depuis la deuxième fois où mon bout-dehors a cédé, au sud de Madère. Ça a quand même été assez longuet cette histoire, j’ai pas mal subi, je n’ai pas été très rapide, donc ça évoque quand même le plaisir d’arriver et de terminer, de terminer cette course en disant que je n’ai pas lâché que je suis allé jusqu’au bout.

Il y a quand même un goût amer parce que bien évidemment il y a de la déception, cette Route du Rhum ne s’est pas passée comme prévu et donc voilà, ça restera comme une blessure, mais en fait, ce lever de soleil c’est la promesse de l’aube, comme aurait dit Romain Gary, c’est l’envie de repartir de l’avant, d’analyser ce qui n’a pas fonctionné et de se remettre au travail avec encore plus de détermination. »

4 Comments:
  1. Non Fabrice pas d accord avec vous, bien sûr il y a de la déception sur le classement mais nous trouvons que vous avez fait une superbe course malgré les conditions, nous savions que l abandon n était pas pour vous, même à la rame «  NE RIEN LÂCHER « votre devise, aller au bout de votre engagement , vous êtes un vrai compétiteur, un athlète avec en plus une belle âme. . Merci pour ces formidables moments de partage. Vous nous transmettez votre énergie pour aller au bout des choses, vous êtes un bel exemple. Et nous serons là pour le départ du Vendée Globe. Vos princesses peuvent être fières de vous.
    Raynal et Martine

    SOYEZ Martine · novembre 24, 2018
  2. Tout à fait d’accord avec Martine bravo à vous

    patricia cauret · novembre 24, 2018
  3. Tu as fait le boulot au max, bien joué champion.

    Jimmy · novembre 24, 2018
    • Oui , vous avez fait preuve de beaucoup de courage. C’est absolument super ! Le fait de Continuer alors que la seule récompense c’est d’être aller au bout malgré toutes les vicissitudes c’est aussi valorisant qu’une place d’honneur. Bravo encore.

      Kerbiquet Arsène · novembre 25, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>