Préparation physique, l’un des clés de la performance

Reporters du large · juillet 03, 2019 · Transat Jacques Vabre · 2 commentaires

La réussite en matière de course au large en solitaire repose sur la cohérence entre un bateau et un marin. S’il est entendu que la préparation technique du premier doit être optimale, il en va évidemment de même pour le second. Une équation que maîtrise parfaitement le skipper de Newrest – Art & Fenêtres. Pour Fabrice Amedeo, l’entraînement physique quotidien à terre, est l’un des critères de réussite de sa progression en mer.

 

Eté comme hiver, Fabrice est un marin super actif, enchaînant les séances de sport selon un planning précis, calibré et étudié pour ses besoins. Un rythme intense qui lui convient parfaitement et fait partie prenante de sa « mise en configuration » pour la Transat Jacques Vabre cette année et bien entendu le Vendée Globe l’année prochaine. En salle quand il fait froid, en plein air quand le temps le permet, le marin de Newrest – Art & Fenêtres n’arrête jamais : « J’ai passé l’hiver en salle de sport et je profite des conditions météo idéales de cette saison pour pratiquer en extérieur. En ce moment, je m’impose une séance d’abdominaux-pompes-flexions de 30 minutes le matin et une autre séance d’une heure/une heure et demie de cardio ou de crossfit. L’objectif est d’être à l’aise sur le bateau et de faire la différence sur les phases de récupération post manœuvres qui vont puiser dans les réserves et sont toujours très fatigantes ». Mais si ce programme d’entraînement vise évidemment à mettre toutes les chances de son côté en solitaire, il trouve également des motivations dans la pratique du double, notamment dans la perspective des retrouvailles prochaines avec Eric Peron, son co-skipper habituel : « Eric a fait un très gros travail physique cet hiver et il vient de signer une très belle Solitaire Urgo Le Figaro avec une victoire sur la dernière étape. Il est important pour moi d’être à la hauteur de son investissement pour faire une belle Transat Jacques Vabre en fin d’année ». Autant dire que le rythme sera encore soutenu à terre et en mer ces prochaines semaines, même si Fabrice admet volontiers que le fait de réussir à trouver du temps pour ces sessions sportives est aussi un défi en soi !

2 Comments:
  1. Fabrice très content de voire les resultats depuis deux ans et avec le travail produit le rèsultat viendra bon courage

    larcher georges · juillet 03, 2019
  2. Fabrice très content de voire les resultats depuis deux ans et avec le travail produit le rèsultat viendra bon courage

    larcher georges · juillet 03, 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>