Retour à la civilisation

Reporters du large · janvier 23, 2017 · Vendée Globe · 3 commentaires

C’est un lundi sous le signe des petits airs qui s’annonce pour Fabrice Amedeo. Au cœur de l’anticyclone, le skipper de Newrest-Matmut affiche des vitesses assez faibles et enrage un peu de ne pouvoir s’exprimer pleinement, d’autant qu’il a, dans la bataille, cédé sa onzième place à Arnaud Boissières : « Je me fais déposer par Arnaud. J’ai clairement un problème de vitesse. Je m’arrache les cheveux à faire marcher le bateau. Maintenant que je suis dans l’Atlantique, je m’applique à rentrer aux Sables d’Olonne, à ramener le bateau ».

 

La quête des alizés se prolonge donc un peu pour Fabrice qui doit, pour quelques heures, composer avec les vents faibles du cœur de l’anticyclone. Une confirmation qu’il donnait ce matin : « Je suis dans l’anticyclone et dans le mou pour quelques heures. Je vais repartir en fin de journée avec de l’Est pour aller chercher le front et ensuite retrouver les alizés avec de l’Ouest ». L’avenir proche prévoit donc de meilleures perspectives pour le skipper de Newrest-Matmut qui a connu une petite révolution hier en prenant sa première douche depuis le 4 décembre, marquant ainsi son retour à la civilisation, comme il le dit lui-même : « La transition climatique a été radicale ! Avant-hier, j’étais en tee-shirt et hier j’ai pu me mettre torse nu. J’ai entamé mon retour à la civilisation avec un brossage de dents, une douche, un changement de vêtements et une aération en grand du bateau qui commençait à ne pas sentir très bon… le bonhomme non plus d’ailleurs ! Je me rends compte que dans le Sud, je me suis déshumanisé et me suis concentré sur mes besoins primaires à savoir boire, manger et dormir. Du coup, j’ai eu vraiment tendance à courber l’échine et parfois à subir ».

3 Comments:
  1. C’est un peu le Koh-lanta des mers sur Newrest-Matmut! Courage Fabrice! Vraiment superbes vos images avec le cerf-volant; j’avais l’impression d’être un albatros au-dessus du bateau en visionnant la vidéo! Mille mercis de nous faire vivre cette aventure de façon si originale! A bientôt; souffle Eole, souffle dans les voiles de Fabrice!

    Karina Morel · janvier 23, 2017
  2. Très intéressante cette réflexion sur le lien entre civilisation, hygiène et reprise en main de son humanité pour avancer avec énergie vers l’objectif à atteindre. Voilà un sujet de conversation quasi philosophique que je vais m’empresser de proposer !
    Concernant tes pauses imposées par Eole, comme rien n’arrive par hasard selon moi, c’est peut-être pour que tu profites de ces instants uniques et privilégiés, que tu médites aussi sur les grandes questions de l’existence ! Va savoir ! En tout cas ,CARPE DIEM ! et bon vent !

    Bérénice · janvier 24, 2017
  3. Bravo Fabrice tu m’as fait rêver pendant toutes ces semaines. Je te souhaite un bon vent. Pierre Fournié

    pierre fournié · janvier 24, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>