Retrouvailles enthousiastes entre Fabrice Amedeo et Éric Péron

Reporters du large · juillet 18, 2019 · Transat Jacques Vabre · 0 commentaires

Après plusieurs semaines de partage en accueillant ses partenaires et leurs invités à bord de son IMOCA, Fabrice Amedeo est repassé cette semaine en mode « course » en retrouvant son co-skipper préféré, Éric Péron. De retour de La Solitaire Urgo Le Figaro sur laquelle il s’est particulièrement illustré en remportant la dernière étape, le Finistérien a rejoint le Team Newrest-Art & Fenêtres pour une deuxième partie de saison placée sous le signe des entraînements et une participation à la Rolex Fastnet Race, au Défi Azimut et bien entendu à La Transat Jacques Vabre en fin d’année.

 

Ces dernières semaines, nombreux ont été les équipiers d’un jour, partenaires et collaborateurs, à venir profiter d’une sortie en baie de Quiberon avec Fabrice et son équipe, à bord de Newrest – Art & Fenêtres. Des journées inoubliables qui permettent au skipper de faire vivre et transmettre sa passion du large et de la glisse. Depuis lundi, l’ambiance à bord est plus « studieuse » avec le retour d’Éric Péron sur le monocoque et la reprise des entraînements et de la préparation pour la suite de la saison : « Nous n’avons pu faire que quelques sorties cette semaine parce que le vent était aux abonnés absents, explique Fabrice. Pour l’instant, nous sommes en phase de fiabilisation sur le bateau et en préparation du Fastnet. Je suis très content qu’Éric soit de retour à bord parce qu’il apporte toujours un plus, une vision juste. Nous avons un gros programme d’entraînement en septembre-octobre pour préparer la Transat Jacques Vabre. Mais cette collaboration qui fonctionne bien devrait aller au-delà de cette saison 2019 et Éric sera certainement à mes côtés l’année prochaine avec le rôle de coach en vue du Vendée Globe ». Un enthousiasme et un regard partagés par le récent vainqueur de la dernière étape de la 50èmeSolitaire Urgo Le Figaro : « Ce retour est parfait pour me remémorer le bateau, me remettre le pied à l’étrier. C’est la deuxième partie de saison pour moi après mon programme Figaro et c’est très excitant. Avec plus de 30 IMOCA au départ, la Transat Jacques Vabre s’annonce passionnante. Ça va être super d’autant que nous avons le temps de nous préparer. Nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet pour optimiser cette préparation ».  On l’aura compris, ce retour à la compétition promet tant l’envie est belle et bien là et largement partagée par les deux marins. Prochain rendez-vous, la Rolex Fastnet Race le samedi 3 août au départ de Cowes, avec 25 duos en monocoque 60 pieds sur la ligne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>