Un résultat décevant mais un constat rassurant !

Reporters du large · septembre 21, 2019 · Non classé · 0 commentaires

Partis de Lorient jeudi à 13 heures, Fabrice Amedeo et Eric Péron ont bouclé la boucle des 665 milles de la grande course du Défi Azimut ce samedi à 15 heures 28 minutes et 31 secondes. Après près de 50 heures de course, le duo de Newrest – Art & Fenêtres accroche une 14èmeplace loin de leurs attentes. Si les marins ont su tirer parti des premières heures de course et des conditions soutenues, le piège tissé par une phase de tout petit temps sur le dernier tiers du parcours leur aura été fatal. Mais malgré la déception du résultat, les performances de la machine, sa fiabilité et la validation de la nouvelle centrale inertielle sont toutefois de nature à rassurer Fabrice dans la perspective de la Transat Jacques Vabre dans quelques semaines et du Vendée Globe l’année prochaine.

 

A l’arrivée de la Grande Course du Défi Azimut, après précisément 2 jours 02 heures 20 minutes et 31 secondes de mer, Fabrice Amedeo livrait ses impressions : « Nous sommes forcément déçus par le résultat parce qu’après 24 heures de course nous étions sixièmes et qu’après 48 heures nous terminons quatorzièmes. Nous avons bien débuté, dans du vent fort et nous avons pu bien tirer sur le bateau. C’est dans la phase de molle que nous avons commis une erreur stratégique et en course au large, ce genre de faux-pas ne pardonne pas ! ». Si le constat concernant le résultat final est implacable, le skipper de Newrest – Art & Fenêtres tire toutefois du positif de cette course de 665 milles : « Le bon côté c’est que nous avons fait de vrais bons runs, que nous avons pu nous rendre compte que le bateau était fiabilisé et que la centrale inertielle nous donnait entière satisfaction. Je peux donc dire que je suis déçu du résultat sportif mais rassuré pour attaquer le golfe de Gascogne dans quelques semaines et le Vendée Globe l’année prochaine ».

Cet épilogue de la grande course ne marque pas la fin du Défi Azimut pour autant. Ainsi, demain à 13 heures, c’est en équipage réduit que Fabrice Amedeo et Eric Péron s’élanceront sur le tour de l’île de Groix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>